La chirurgie de l’obésité (ou chirurgie bariatrique) est le traitement le plus efficace de l’obésité sévère. Elle peut être envisagée chez des patients adultes sous certaines conditions :

INDICATIONS

CONTRE-INDICATIONS

IMC > 40 kg/m2 ou
 IMC > 35 kg/m2 associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie

Troubles cognitifs sévères

Echec d’un traitement médical bien conduit pendant au moins 6 mois

Troubles sévères non stabilisé du comportement alimentaire

Patient bien informé et ayant bénéficié d’une prise en charge préopératoire

Incapacité prévisible à participer à un suivi médical prolongé

Patient ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi à vie

Dépendance à l’alcool ou à une substance psychoactive

Risque postopératoire acceptable

Maladie mettant en jeu le pronostic vital à court/moyen terme

Contre-indication à l’anesthésie

Suis-je candidat à une chirurgie de l’obésité ?


Pourquoi me faire opérer ?

La chirurgie de l’obésité a montré de nombreux bénéfices pour les patients :

  • Perte de l’excès de poids
  • Amélioration voire rémission des maladies associées à l’obésité
  • Augmentation de l’espérance de vie

Mais, attention !

La chirurgie ne permet pas, à elle seule, de perdre du poids et de le stabiliser dans le temps. Elle n’est efficace qu’à condition de modifier ses habitudes alimentaires, d’augmenter son activité physique et d’être suivi médicalement A VIE.

Les différentes intervention

Les principales interventions de chirurgie bariatrique sont :

Il existe également des techniques endoscopiques « non-chirurgicales » dont la pose de ballon intra-gastrique.

Chaque intervention a ses avantages et ses inconvénients ! L’équipe pluridisciplinaire  vous propose l’intervention la plus appropriée à votre situation, en fonction de vos besoins et de vos facteurs de risque.

Les complications

L’intervention chirurgicale peut entraîner des complications et des difficultés au quotidien, même longtemps après l’intervention.

  • Décès : il existe un risque de décès après chirurgie de l’obésité, faible (<1%) mais réel. 
  • Complications mécaniques liées spécifiquement au type de montage chirurgical
  • Dénutrition et carences en vitamines
  • Difficultés psychologiques liées à la modification de l’image du corps et des relations avec les autres.
  • Reprise de poids

Le bon respect des règles alimentaires et un suivi régulier à vie permettent de diminuer la survenue et la gravité de ces complications.