Après une chirurgie de l’obésité, certains patients peuvent présenter un relâchement de la peau au niveau du visage, du cou, des bras, de la poitrine, de l’abdomen, des fesses ou des cuisses. 

Il existe des méthodes pour limiter ce relachement :

  • Pratiquer une activité physique permet de développer la masse musculaire
  • Bien hydrater sa peau (crèmes hydratantes non parfumées) permet d’améliorer la tonicité de la peau

Si un relâchement cutané important persiste, celui-ci peut poser des problèmes esthétiques, mais également être gênant et constituer un frein à l’activité physique.

Les interventions de chirurgie plastique permettent d’assurer un remodelage de l’ensemble de la silhouette, en retirant ces excès de peau et de graisse. 

Il est indispensable que le poids soit stable depuis plus de 6 mois avant d’envisager une chirurgie plastique.

La prise en charge de ces chirurgie par l’Assurance Maladie peut être soumise à certaines conditions : parlez-en avec votre chirurgien !

Quelles opérations sont possibles ?

Quels sont les risques  de ces chirurgie ?

  • Saignement
  • Infection
  • Phlébite et embolie pulmonaire
  • Cicatrices : elles peuvent être importantes dans certains cas (chirurgie du ventre, des membres) ; certains facteurs altèrent la cicatrisation (tabagisme, traitement par corticoïdes…) et peuvent altérer le résultat esthétique de l’intervention

Si vous envisagez une chirurgie réparatrice ou que vous souhaitez plus de renseignements, prenez-rendez-vous avec un chirurgien !