Le suivi postopératoire est un suivi A VIE. Il associe :

Suivi chirurgical

Vous serez revu régulièrement en consultation par votre chirurgien :

  • 1 mois après l’opération
  • Puis 3 fois lors de la première année
  • Le suivi sera ensuite espacé mais maintenu pendant toute votre vie ; pour les personnes opérées d’un anneau gastrique, il est recommandé un suivi annuel

Il pourra vous être demandé de réaliser des examens :

  • Prise de sang : elle permet de dépister les carences en vitamines et nutriments
  • Fibroscopie gastrique tous les 3-4 ans : elle permet de dépister un éventuel reflux, souvent asymptomatique, et pouvant être à terme s’il est trop longtemps négligé ou méconnu, responsable de lésions pré-cancéreuses de l’oesophage
  • Radiographie pour les porteurs d’anneau gastrique

Suivi diététique

Le respect des consignes alimentaires est essentiel dans la réussite de votre chirurgie. Il est indispensable d’être suivi régulièrement par une diététicienne et/ou un nutritionniste pour :

  • Etre accompagné dans la modification et le maintien de vos habitudes alimentaires
  • Dépister d’éventuelles carences alimentaires (notamment après gastric bypass en Y)

Un traitement par compléments vitaminiques vous sera prescrit après l’intervention ; il devra être poursuivi A VIE sauf avis contraire de votre médecin.

ATTENTION : il n’est actuellement pas remboursé par la sécurité sociale 

Suivi psychologique

La rapidité de la perte de poids peut entraîner un décalage entre l’image réelle de son « nouveau » corps et la perception de celle-ci par la personne ; cette situation peut être mal vécue, voire évoluer vers des dépressions sévères. Le but du suivi psychologique est d’aider la personne à accepter ces transformations corporelles, et à retrouver son schéma corporel.

Il est indispensable d’accompagner le patient au cours de son amaigrissement, pour l’aider à sa reconstruction psychique en parallèle de sa reconstruction physique.

Activité physique

Lors de votre amaigrissement, votre corps va perdre en masse grasse mais aussi en masse musculaire. Pour pallier à ce phénomène et voir les effets secondaires de l’obésité disparaitre, il est IMPORTANT de prendre ou reprendre une activité physique progressive.

Si le sport en individuel ne vous plait pas et que vous ne souhaitez pas non plus vous inscrire dans un club de sport en ville, pensez aux associations ! Des professionnels et bénévoles mettent des cours à votre disposition. Profitez de belles balades pour rencontrer d’autres patients suivant le même parcours que vous dans leur combat contre l’obésité.

Suivi par votre médecin traitant

Le suivi par votre médecin traitant est complémentaire du suivi par l’équipe pluridisciplinaire.

Il permet de refaire le point régulièrement sur votre perte de poids, votre état nutritionnel (avec des prises de sang régulières).

En cas de problème, votre médecin traitant pourra si nécessaire vous recommander de prendre une consultation auprès d’un des professionnels de l’équipe pluridisciplinaire (chirurgien, diététicienne, psychologue…).