Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’obésité se définit comme un excès de masse grasse entraînant des conséquences néfastes pour la santé. 

Sa définition repose sur le calcul de l’Indice Masse Corporelle (IMC) selon la formule IMC (kg/m²) = Poids (kg) / Taille (m) ².

L’obésité atteint 17% de la population française adulte en 2016.

Etude ESTEBAN 2016

Les causes de l’obésité

La prise de poids s’explique par un déséquilibre entre les apports (alimentation) et les dépenses (fonctionnement de l’organisme au repos, activité physique…) de notre corps.

L’obésité est une maladie chronique, dont les causes sont souvent multiples :

  • génétique : il existe de rares formes génétiques d’obésité sévère ; il existe également des prédispositions génétiques, mais qui ne sont pas à elles seules responsables de l’obésité
  • certains troubles hormonaux (peu fréquents)
  • causes environnementales : il s’agit d’une cause majeure de l’obésité, associée au mode de vie occidental
    • l’alimentation : l’alimentation en grande quantité lors des repas, le grignotage, une alimentation riche en produits sucrés ou gras
    • la sédentarité et l’inactivité physique
  • facteurs psychologiques : la dépression et le stress peuvent influer sur le comportement alimentaire, certaines personnes ayant tendance à manger pour gérer des émotions négatives

Les conséquences de l’obésité

L’obésité peut entraîner ou favoriser l’apparition de certaines maladies :

  • Diabète de type II
  • Hypercholéstérolémie
  • Hypertension artérielle (HTA)
  • Maladies cardiovasculaires :
    • Infarctus du myocarde
    • Athérosclérose, artériopathie
  • Troubles respiratoires dont le syndrome d’apnée obstructive du sommeil
  • Maladies du foie
    • Calculs biliaires
    • Stéatose hépatique
  • Dépression
  • Infertilité et syndrome des ovaires polykystiques
  • Cancers

L’obésité est associée à une diminution de l’espérance de vie totale (-3 an en moyenne).

Etude MINERVA 2019

Pourquoi vouloir maigrir ?

Il est actuellement reconnu que l’obésité est une maladie chronique à part entière, nécessitant une prise en charge pluridisciplinaire :

  • Prise en charge médicale coordonnée par votre médecin traitant ; à noter qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de médicament permettant de guérir de l’obésité
  • Prise en charge diététique
  • Prise en charge psychologique
  • Prise en charge chirurgicale : la chirurgie de l’obésité (ou chirurgie bariatrique) est le traitement le plus efficace de l’obésité sévère. La chirurgie de l’obésité a montré de nombreux bénéfices pour les patients :
    • Perte de l’excès de poids
    • Amélioration voire rémission des maladies associées à l’obésité
    • Augmentation de l’espérance de vie

Elle peut être envisagée chez des patients adultes sous certaines conditions :

INDICATIONS

CONTRE-INDICATIONS

IMC > 40 kg/m2 ou
 IMC > 35 kg/m2 associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie

Troubles cognitifs sévères

Echec d’un traitement médical bien conduit pendant au moins 6 mois

Troubles sévères non stabilisé du comportement alimentaire

Patient bien informé et ayant bénéficié d’une prise en charge préopératoire

Incapacité prévisible à participer à un suivi médical prolongé

Patient ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi à vie

Dépendance à l’alcool ou à une substance psychoactive

Risque postopératoire acceptable

Maladie mettant en jeu le pronostic vital à court/moyen terme

Contre-indication à l’anesthésie

Suis-je candidat à une chirurgie de l’obésité ?